Author: safer

Conseil d’Administration Décentralisé des Safer – Ghisonaccia

 Du 16 au 18 Octobre 2019, la Safer de Corse a accueilli le Conseil d’Administration Décentralisé de la Fédération Nationale des SAFER, en présence des différents présidents et directeurs des 13 Safer nationales ainsi que des 3 Safer des DOM, sous la présidence de Mr Emmanuel HYEST, président de la

Le mot du Président

      Tous les ans, à pareille époque, je vous rends compte à la fois de l’activité de l’année écoulée, de mon sentiment sur les perspectives d’évolution de la Safer et plus généralement du foncier agricole.   Si, en 2017, nous avions validé l’acte II de la Safer Corse, transition rendue obligatoire par la

Zéro Friches

De la libération du foncier agricole à sa nécessaire régulation Spéculation foncière… Consommation excessive des terres… Artificialisation des sols… Aménagements fonciers quasi inexistants… Offre foncière agricole exsangue… Difficulté des jeunes à s’installer… Développement des espaces en friches… Devant un tel constat, la prise de conscience collective doit s’amplifier. La Safer Corse, principal acteur

7e Assises Nationales de la Biodiversité

Sous le haut patronage de M. Emmanuel Macron, Président de la République, se sont tenues au Palais de Congrès d’Ajaccio les 5, 6 et 7 juillet 2017 les 7e « Assises Nationales de la Biodiversité », co-organisées par la Collectivité Territoriale de Corse. Près de 700 participants (collectivités, associations, élus, acteurs

Assemblée Générale De La Safer

L’Assemblée Générale de la Safer qui s’est tenu le 9 juin dernier à Bastia, en présence de Madame Fabiana GIOVANNINI, présidente de l’Agence d’Aménagement durable, d’Urbanisme et d’Energie de la Corse, de Monsieur Jean-Christophe ANGELINI, Président de l’Office Foncier de la Corse, Monsieur Xavier Luciani, Président de l’Office d’Equipement Hydraulique

40 anni…

  Cette année, la Safer Corse fête ses 40 ans d’existence, 40 ans au service de la ruralité Quatre décennies rythmées par des moments forts, parfois même difficiles, mais surtout quatre décennies passées au service de la libération et de la gestion foncières, entièrement tournées vers la promotion de la ruralité